miracle morning

Jour 13 de MM

Je pense que je vais garder cet ordre, pourquoi? Car à la fin de ma séance de méditation "sportive" la dame finit par dire "Bon sport!". Du coup, je suis boostée pour commencer ma séance. Aujourd'hui, j'ai remis un peu de musique (avec les écouteurs) et boostée par Eminem j'ai fait 5 minutes d'échauffement, 5 minutes de planches et de pompes; 5 minutes de fessiers (ils ont bien tétanisé!!) et 5 minutes d'abdos.

miracle morning

Jour 9 de MM

Aujourd'hui on a abordé les sujets du détachement. Se détacher des biens matériels, des relations, du mental, des attentes des autres. Il y avait notamment deux exercices sympas sur les comparaisons et l'analyse de nos relations. Voici l'exercice pour stopper les comparaisons: - Listez toutes les petites comparaisons que nous disons souvent. (Sur nous, les autres, quelque chose que nous avons crée, cuisiné, etc). Par exemple: Cet hiver, il a plus deux fois plus que l'année passée. - Pour chacune de ces phrases, leur trouver un élément positif. Par exemple: Cet hiver, il a plus deux fois plus que l'année passée. J'ai pu lire davantage / prendre du temps pour réfléchir à mon projet de vie, etc.

miracle morning

Jour 6 de MM

J'ai commencé la première séance du cycle "S'ouvrir" sur Petit Bambou. Les conditions n'étaient pas idéale, en effet, mon petit mec de 2 mois était endormi sur moi et ne me laissais pas le poser. Du coup, j'étais semi couchée sur le canapé. Entre cette position et la fatigue accumulée , j'ai senti que je partais un peu de temps en temps mais je ne me suis pas endormie. Les séances sont un peu plus longues, elles durent 15 minutes. En conclusion, je me suis surprise à commenter mes pensées qui passaient par là.

miracle morning

Jour 4 et 5 de Miracle Morning

Pour les affirmations, je remarque qu'il y en a une que je tente d'éluder. Pourtant il s'agit de quelque chose qui me tient à cœur. En effet, j'ai toujours souhaiter éduquer mes enfants dans une atmosphère bilingue (français et espagnol pour commencer). Pendant la première année de ma puce, je lui parlais exclusivement en espagnol, ses premiers mots ont même été dans cette langue. Mais depuis qu'elle a été mise chez la nounou, le français est passé en langue dominante. Petit à petit, elle se mit à ne plus trop me comprendre -ou faire semblant- et j'ai fini par lui parler en français. Depuis 6 mois, il m'est très difficile de repasser en espagnol sans avoir cette impression qu'elle ne me comprend pas.... Mon affirmation est donc "Je m'engage à parler exclusivement en espagnol à mes enfants afin de leur offrir le cadeau d'être bilingue et ouverts aux autres cultures". Quand je la lis, je ressens un peu de honte car malgré toute mon envie, après quelques paroles échangées, je repasse en français...